Conseils sur le style d’écriture

 

Original: http://www.cs.uky.edu/~raphael/writing.html


Rédaction technique doit être claires et concises. Libellé fleuri et des structures de phrases complexes conduisent à la prose illisible. Des images particulièrement pertinents et élégante construction font un plaisir de lecture. Voici une liste de suggestions de bon style.
Être direct et énergique.
Simplicité
L’expression « x peut être considéré à un an » est mieux remplacé par « x est comme un y. » La construction c’est le x cette table l’y » devrait être écrit comme « la table x le y. » Dans la même veine, « que nous appelons x monopolise y » devrait être « nous disons que y x table. »
Renforcement
Gerundives et les noms abstraits sont plus faibles que les gérondifs/participes, qui à son tour plus faibles que les verbes. Essayez de renforcer des constructions faibles. Par exemple, « Jean vit le manger de la pizza » doit être écrits comme « John vus manger de la pizza. » « Association avec cochons mène à crasse » devrait être “Si vous vous allongez avec cochons, vous vous levez sale. »
Adverbes et adjectifs faibles
Nombreux adjectifs et adverbes ajoutent peu ou le sens d’une phrase. Il est souvent judicieux de supprimer l’adjectifs “simple”, “basic”, « essentiel », « major » et « fondamentale », ainsi que leurs formes adverbiales. Certains adjectifs sont des publicités sans substance. À moins que vous expliquez ce que vous entendez, n’utilisez pas des mots comme “avancées,” “puissant”, “sophistiqué”, “souple” ou « spéciale ».
Verbes faibles
Certains verbes, notamment « faire », « faire », « est », « peut » et « exécuter », est souvent utilisés dans des situations se trouve un verbe de beaucoup mieux. Par exemple, « le prêtre fait un chèque après que le pénitent fait sa confession » est mieux refonte comme « Le prêtre vérifié qu’une fois le pénitent avoué. » De même, “Je ne peux pas faire une détermination sur la base d’un symptôme” devrait être écrit comme “Je ne peux pas fonder une détermination sur un symptôme”, ou, mieux encore, “je ne peux pas déterminer il d’un symptôme. » Si vous trouvez que la plupart de vos sens est dans vos noms, et très peu se trouve dans vos verbes, vous devriez utiliser des verbes plus forts. Un symptôme est l’usage abusif de « est » et « y ». De même, si une action se produit, ne dites pas « A peut effectuer B » ; Disons plutôt « A effectue B ».
Doubles négations
Supprimer les doubles négations. Remplacer « pas dissemblables à » par « semblables ». Ne remplacer « aucun différente de » par « semblable à » ou « identique ». Il est parfois préférable de remplacer « au moins » avec « supérieur ou égal à », même si le remplacement est wordier.
S’inscrire
Ne soyez pas trop informelles. Évitez d’utiliser des termes comme « beaucoup de » ou « groovy ». Vous devriez être plus précis et plus formel.
Des exclamations
Ne vous contredire dans la même phrase, dans laquelle vous faites une déclaration positive. Attendre une condamnation ultérieure.
Être clair.
Tendue, l’humeur et voix
Tendue : Utilisation au présent sauf si il est écrasante il faut faire quelque chose d’autre. Si nécessaire, vous pouvez utiliser le passé: « D’autres ont fait preuve ». N’utilisez pas de passé simple: « D’autres ont montré ».
Humeur : L’indicatif utilisation au lieu de l’impératif (“x” ou “nous voyons x” au lieu de “noter que x” ou “rappellent que x”), qui oblige le lecteur à prendre des mesures. « x » s’avère en fait être plus forte dans la plupart des cas. Aussi, éviter de « devoir » ; Il est généralement préférable de « est ».
Voix : Essayez d’éviter la voix passive. Active est plus claire et plus directe.
Abréviations latines
Il est souvent préférable d’utiliser « par exemple » et “qui est” au lieu de “p. ex.” et “i. e.”. De même, « et ainsi de suite » est mieux que « etc. ».
Terminologie technique
Lorsque vous avez introduit un terme technique pour certains concept, toujours utiliser exactement le même terme, chaque fois que vous avez besoin de ce concept. N’introduisent pas de synonymes, à la seule exception que vous pouvez introduire une abréviation standard. Il aide à enhardir le terme lorsque vous définissez il afin que le lecteur peut facilement trouver la définition.
Qui et qui
J’estime utile de distinguer entre « qui » et « qui ». Si la proposition subordonnée est utile pour définir le nom, qui est, est essentielle et ne peut pas être supprimé, puis il y a lieu d’utiliser « ce » et de n’utiliser aucune des virgules pour séparer la clause. Souvent le mot « qui » sert d’objet direct de la proposition subordonnée. Dans ce cas, le mot « qui » peut souvent être mis au rebut. Si la clause de subordination ajoute des informations supplémentaires de nature non caractéristiques, c’est-à-dire est entre parenthèses, peut être supprimée, il convient d’utiliser « qui » et de séparer la proposition subordonnée par des virgules.
Adjectifs démonstratifs
Les mots « ce », « ces », et « les mêmes » nécessitent toujours un substantif. Exemple: « Cela se traduit par le même » pourrait s’écrire comme « cette technique entraîne des réductions ». De même, « il », « qui » et « ils » devraient toujours avoir un antécédent clair.
Choix des mots
Essayez de choisir le terme plus spécifique qui couvre votre sujet. Par exemple, « Gallois » est plus spécifique que « Européen », qui est plus spécifique que « personne », ce qui est plus spécifique que « mammifère ».
Quelques suggestions spécifiques :
  • Ne confondez pas « légal » (conformément à la Loi) avec “valide” (dans le respect des contraintes).
  • Ne confondez pas « son » (forme possessive de « il ») par « il a » (contraction pour « c’est »).
  • Écrivez « parce que » au lieu de « as » si vous êtes montrant un lien de causalité.
  • Ne dites pas « question » quand vous voulez dire « problème » ou « difficulté ».
  • Ne dites pas « comme tel » quand vous voulez dire « donc » ou « so ».
  • Écrire « différent de » ou même « différent de » au lieu de “différent”, ce qui est inacceptable.
  • Ne pas utiliser « tout en » ou « en attendant », quels événements de position dans un temps de ligne, dans le sens “mais”, “cependant”, « bien que », ou « tandis que».
Comparaisons
Ne dites pas que quelque chose est « mieux », « plus rapide » ou plus de toute façon, sauf si vous indiquez explicitement contre ce que vous comparez. Par exemple, ne dites pas « la syntaxe de cette langue rend plus facile à lire
Être grammaticales.
Citations
Citations devraient être considéré comme entre parenthèses (même si les parenthèses peuvent être des crochets) et doit être grammaticalement distinct de la phrase.
Lorsque vous introduisez une idée qui est basée sur le travail de quelqu’un d’autre, la référence que vous citez devrait être « primaire »: il doit représenter la première utilisation publiée de cette idée, pas une mention de cette idée dans une source secondaire comme Wikipedia.
Pluriels
Certains mots dérivés du grec et de Latin ont des pluriels irréguliers : critères critère ; médias moyen ; données de référence . Le mot « données » comme un nom singulier gagne l’acceptation. Les autres pluriels devraient jamais être utilisés une forme singulière est recherchée.
Ponctuation
Ponctuation n’est jamais précédée par des espaces, à l’exception du tableau de bord, qui devrait probablement être évitée en tout cas et la parenthèse ouvrante. Ponctuation est toujours suivie d’un espace, à l’exception de la parenthèse gauche, qui n’a pas d’espace, le point à la fin d’une phrase, qui dispose de deux places et le côlon, ce qui a parfois deux espaces. Points-virgules sont suivis par deux espaces et une majuscule si ce qui suit est une clause ; ils sont suivis d’un espace et une minuscule dans le cas contraire. Une clause est une phrase ou un fragment qui a le sujet et le verbe. Clauses indépendantes dans la même phrase sont séparées par des points-virgules. (Exemple: “je suis venu à mes sens ; l’aube est passé.”) Clauses dépendantes (celles introduites par les conjonctions, comme « depuis », « et » ou « mais ») sont introduites par des virgules. Ne pas dissocier le sujet et le verbe d’une clause d’une virgule. Si le texte cité doit se terminer par des signes de ponctuation, placez la ponctuation à l’intérieur des guillemets à moins que le texte cité est un terme technique et de la ponctuation ne doit pas être confondu avec dans le cadre de ce terme. Ne pas mettre n’importe quel signe de ponctuation à la fin d’un titre à moins que le titre constitue une phrase entière.
Deux mots adjectifs
Deux mots adjectifs nécessitent un trait d’Union entre les deux mots. Un adverbe suivi d’un adjectif n’ont pas besoin d’un trait d’Union (mais être cohérent). Ne jamais placer un trait d’Union entre un adjectif et son nom.
Articles près d’abréviations
Si un concept est abrégé, par exemple, AC pour « abrégé concept, » puis lorsque l’AC est utilisé comme substantif, il ne nécessite aucun article, mais lorsqu’il est utilisé comme un adjectif, il faut un article si on serait nécessaire sans AC. Par exemple, « AC » ne nécessite aucun article, mais « la méthode AC » exige un article. Une rubrique, comme « Structure d’AC » ne nécessite pas un article. Cette règle est naturel pour les natifs de l’anglais, mais très difficile pour d’autres.
Autres conseils
Cartes routières
Vous n’avez pas besoin de dire que l’article 1 ne x, Section 2 spectacles y et ainsi de suite. Le lecteur peut se référer à la table des matières.
En termes de
L’expression “en termes de x” ne doit être utilisée que si x est un domaine du discours qui a termes (autrement dit, un vocabulaire spécial) et si l’analyse qui suit utilise réellement ces termes. Je préfère éviter les mots au total.
Etc..
Listes ne devraient pas être terminés par « etc. ». Plupart des listes commencent par « par exemple, » il n’y a aucun point en indiquant qu’il existe plusieurs exemples.
Noms de verbiage
Certains noms peuvent servir comme verbes, comme « à l’image d’une scène. » Transformer les noms en verbes peut conduire à des barbarismes hideux, cependant. Par exemple, « nous n’avons pas plus d’espace pour les gens de bureau, » « sa présence impacts nous sévèrement, » et « de dialoguer avec quelqu’un. » La même discussion s’applique aux adjectifs utilisés comme substantifs et plus généralement, aux mots étant utilisés de façon inappropriée. Utilisation abusive est typique de l’obscurité intentionnelle de jargon bureaucratique.
Pronoms sexués
Pronoms sexués peuvent être difficiles à enlever, mais l’effort vaut la peine. Souvent les « his » ou « elle » peut être remplacée par « the » ou « personnel » ou « une personne ». Malheureusement, le remplacement de « one » des sons étranges. De dire « il » ou de remplacer « homme » par « personne » est encore râper à la plupart des lecteurs, bien que cette langue devienne plus acceptable.
Metapotamy (changement de chevaux au milieu du gué)
Essayez de ne pas briser les structures parallèles en s’écartant du parallélisme syntaxique. Par exemple, n’écrivez pas: « il semble bon, ça sonne bien, et son apparence est assez ». De même, ne basculer entre actif et passif quand on peut faire les deux moitiés d’un correspondant de la pensée. Par exemple, ne dites pas: « peinture maisons préserve leur et maisons sont également embellis de buissons. » Disons plutôt: « peinture maisons préserve leur et arbustes embellit eux
Remarques entre parenthèses
Essayez d’éviter les remarques entre parenthèses. S’ils sont d’une valeur de fabrication, ils sont plus susceptibles d’une valeur mise en phrases régulières.
Références
Toute personne intéressée par l’écriture claire devrait se lire essai classique d’Orwell, « Politique et la langue anglaise. » A l’issue de ce travail de 10 pages, Orwell répertorie plusieurs règles à suivre. Parmi eux se trouvent les conseils que les mots anglo-saxons sont souvent plus forts que les mots de langue dérivée du Latin, et qu’on devrait rompre toute règle avant d’écrire quelque chose qui sont purement et simplement barbare. Un bon guide de style anglais est livre de Fowler, « Modern English Usage. » Il est souvent assez divertissant. Livre Strunk et White, Elements of Style, est bon et peu coûteux. L’American Heritage Dictionary décrit l’usage de l’anglais et est d’accord avec mon parti pris sur « cela » et sur « qui / que. » Livre de Lynne Truss, « mange, tire, & feuilles » sont une référence très divertissante sur la ponctuation. Vous pouvez regarder aussi écrire des suggestions de l’University of North Carolina.
Vous pouvez aussi voir une traduction allemande de ces notes par l’équipe de lac de Science. Cependant, je ne peux pas garantir que ces conseils s’appliquent à toute langue autre que l’anglais.