Niveaux de LDL cholestérol sérique et le risque de fièvre, septicémie et malignité

Original: http://www.annclinlabsci.org/content/37/4/343.abstract


+ Auteur Affiliations
1Departments de médecine interne, 2Diabetes, 3Statistique et 4Biochemistry, Edith Wolfson Medical Centre, Sackler école de médecine, Université de Tel Aviv, Holon, Israël
Adresser la correspondance à Aaron Halabe, M.D., Wolfson Medical Center, PO Box 5, Holon 58100, Israël ; Fax : 972 3 502 8382 ; Courriel : [email protected].
Résumé

Traitement du cholestérol sérique LDL (LDL) hypolipidémiant s’est avérée bénéfique dans la réduction de la mortalité et morbidité cardiovasculaire. Ces derniers temps, le niveau de l’objectif recommandé LDL dans les patients à très haut risque a été réduit à < 70 mg/dl, soulevant la question de ce que sera le prix d’un niveau aussi bas. Afin d’élucider cette préoccupation, nous avons étudié les associations du taux de cholestérol LDL sérique (≤ 70 mg/dl) et l’incidence de la fièvre, septicémie et malignité. analyse Rétrospective des charts 203 patients s’est déroulée out. Patients ont été divisés en 2 groupes : Groupe 1 (n = 79) avait sérum LDL niveaux 70 mg/dl, tout en Groupe 2 (n = 124) présentaient des niveaux > 70 mg/dl. Le premier groupe a montré des chances accrues de cancer hématologique par plus de 15 fois (ou 15,7, 95 % IC 1,78 – 138.4, p = 0,01). Chaque augmentation de 1 mg/dl de LDL a été associée à une réduction relative de 2,4 % dans les chances de cancer hématologique (ou 0.976, 95 % CI 0,956 – 0,997, p = 0, 026). Bas de LDL augmente aussi les chances de la fièvre et l’infection entre les groupes (ou 5.3, 95 % IC 1,8 – 15,7, p = 0,02). En résumé, le niveau de cholestérol LDL sérique était associée à un risque accru de cancer hématologique, fièvre et la septicémie.