Sur ce site


Original: http://bryophytes.plant.siu.edu/about.html

 

Southern Illinois University Carbondale

 

« BRYOPHYTES » a été créés en 1996to en cours accès global aux résultats d’une étude monographique de le Fossombroniineae. Ce projet a été soutenu, en partie, grâce à une subvention (DEB-9521883) de la National Science Foundation sous les partenariats pour l’amélioration des compétences au programme de la taxonomie (PEET). Le soutien de la NSF est reconnu ici avec grâce. En plus d’informations sur le Fossombroniineae, ce site permettra aux utilisateurs d’explorer le monde fascinant des bryophytes en général. Il s’agit d’une connexion web dynamique où les ajouts, mises à jour et des améliorations à tous les éléments dans le menu d’index seront produit continuellement. Nous avons obtenu une deuxième subvention PEET (DEB-9977961) pour des études monographiques et phylogénétiques d’hépatiques thalloïdes simples. Pour le support technique dans le développement et la maintenance de ce site, la SIUC Collège de Science informatique spécialiste de l’Information tient à reconnaître.

 

  • La National Science Foundation a financé notre réunion le projet de l’arbre de vie (AtoL) intitulé « assembler l’hépatique arbre de vie ». Ce projet de 5 ans comprend 10 PIs dans 6 établissements.

Pour plus d’informations sur le programme d’AToL, allez à: http://atol.sdsc.edu

 

Type de Jungermannia pusilla

« LOGO » – notre LOGO PEET a été dérivée de l’une des dessins dans le « Historia Muscorum » publié en 1741 par l’allemand né le botaniste Johann Jacob Dillen (1684-1747). Comme c’était la tradition de l’époque, son nom a été latinisé à Dillius, tout comme Linn ? (le “père” de la taxonomie d’usine) latinisée de son nom de Linnaeus. Chaque plante a un TYPE qui est cet élément d’un taxon auquel le nom est fixé en permanence. Aujourd’hui un type doit être spécifié pour chaque nouvelle plante nommée mais qui n’était pas le cas avant un moderne International Code de Botanical Nomenclature (ICBN). Si aucun type n’a été désigné pour un nom, un taxonomiste plante doit suivre les règlements de l’ICBN et sélectionnez un spécimen ou autre élément pour servir le type nomenclatural. Dans l’article publié ci-dessous, le dessin de Dillius (Fig. C) est désigné comme le type sélectionné ou « lectotype ». Nous avons pris le « B » de la Figure C, colorisé le thalle de plante vert et superposées PEET dans le sporange (spores produisant structure) à l’extrémité de la seta à utiliser comme notre logo. L’échantillon réel dont Dillius inspire son dessin est désigné comme un « epitype » ou de type interprétatif. Nous avons des données prouvant que Linnaeus, qui a nommé Jungermannia pusilla, lisez la publication Dillius et vu le dessin (LECTOTYPE), mais il n’y a aucune preuve qu’il a jamais vu le spécimen de Dillius réel (EPITYPE).