MLX – eXtension multilingue pour APC-ActionApps

Original: http://mimo.gn.apc.org/mlx

 

Posté par mimo le ven, 10/07/2009 – 18:01

 

MLX ajoute des fonctionnalités de traduction de traduction et interface contenues à ActionApps. Tout cela fait désormais partie du noyau ActionApps et ces pages sont ici principalement pour des raisons historiques et documentation.

 

(ou extension du langage de mimo)

 

(C) Michael Moritz mimo/at/restoel.net
MLX captures d’écran

Changelog

 

  • 11/05/2004 MLXGet texte Documentation
  • pour le changelog voir APC AA CVS sur SourceForge
  • 10/05/2004–changé la façon dont ID obtenir requêtes sql stockée, optimisée et depuis MLX est maintenant dans le CVS de APC-AA supprimé les trucs installation depuis cette page, mise à niveau sans CVS jetez un oeil sur installation MLX–la dure
  • 10/04/2004–maintenant déplacé dans APC AA CVS sur SourceForge
  • 10/03/2004–apc-aa-mlx-0,2 : support pour les appels slice.php3 simple ; meilleure intégration de l’admin (à l’aide des onglets MLX)
  • 29/09/2004–premier buggy release : fonctions d’interface de base admin

 

Exemple de mise en place une tranche pour MLX

 

  1. Créer une nouvelle tranche, basée sur le modèle de nouvelles et appelez-le MLX contrôle tranche.
  2. Supprimer tous les champs supprimable dans cette tranche.
  3. Ajouter deux nouveaux champs. Appelez EN un seul, l’autre une FR et choisissez le type de contrôle MLX pour eux.
  4. Unshow tous les autres champs en dehors de ces deux. Jetez un oeil à MLX captures d’écran pour voir à quoi cela devrait ressembler.
  5. Créer une nouvelle tranche. Celui-ci tiendra le contenu réel (tranche de contenu). Il peut être tout type de tranche.
  6. Dans les paramètres de tranche, sélectionnez la tranche de contrôle MLX vous avez créé avant. Encore une fois, MLX captures d’écran sont votre ami.
  7. Vérifier que la tranche contienne un lang_code… champ.
  8. Ajouter un champ pour l’information MLX. Il doit être de type Control MLX. Il ne doit pas être visible, donc dans la plupart des cas, vous voulez cacher à l’utilisateur de voir la décocher.
  9. Fait ! Vous êtes prêt à utiliser l’extension de contenu multilingue.

À l’aide de MLX

 

MLX ajoute un petit menu à l’élément Ajouter / modifier des pages de point. Il contient quelque chose comme :

 

Ajouter allemand | Edit anglais (vue) | Edit Dari | etc..

 

En cliquant sur Add DE vous amène à la page Ajouter un élément. C’est remplie au préalable avec le contenu de l’élément d’origine. Une fois que vous avez traduit ce contenu presse le bouton Insérer. MLX prend soin de stocker les informations qui maintient la version originale de l’article et la traduction allemande ensemble.

 

MLX et slice.php3–contenu affichant sur un site web à l’aide de MLX

 

Depuis la version 0.2 MLX réellement faire quelque chose de faire la sortie aussi bien. Ceci est configurable selon quelle situation vous êtes dans. Voici trois scénarios :

 

  1. Vous avez un site multilingue. Certains articles sont traduits, d’autres n’existent que dans la langue originale. Si un visiteur de votre site choisit une langue dans laquelle sont traduites uniquement certains articles vous voulez afficher celles non traduits néanmoins (un exemple de ceci est le site de ESF2004). Dans ce cas, vous utiliseriez slice.php3 comme ceci : Ajouter mlx = FR à l’URL, si l’utilisateur choisi le Français comme sa langue. Par exemple index.shtml?mlx=FR&listlen=10. MLX prend soin de montrer des traductions ou des objets originaux pour vous. Il affiche un article d’alternarive (dans cet exemple, un non-Français un) s’il en existe un. S’il existe plus d’une autre traduction MLX utilise l’ordre dans lequel les langues sont définis dans la tranche de contrôle MLX. Donc l’exemple étape par étape ci-dessus ressemblerait tout d’abord pour une version anglaise. Mais vous (ou l’utilisateur mai choisit de) peut même substituer ce comportement : la même manière que vous passez de choix de langue de l’utilisateur à slice.php3 vous pouvez également définir l’ordre dans lequel des alternatives sont utilisées. Avec deux langues, cela n’a aucun sens, mais étant donné que vous avait une troisième traduction, disons en allemand, vous pouvez passer la commande comme ceci : index.shtml? mlx = FR-FR-DE cela ferait MLX tout d’abord rechercher une version en Français de l’élément, puis un allemand et un Français et afficher l’une trouvée.
  2. Vous souhaitez uniquement afficher les articles dans la langue de que l’utilisateur a choisi. Utilisez la syntaxe suivante pour vos appels vers slice.php3 : index.shtml? mlx = FR seule (cela ressemble à utiliser une condition)
  3. Vous souhaitez afficher tous les articles, d’autres versions de langue. Syntaxe : index.shtml?mlx=ALL. (On ignore informations MLX)

 

MLX et view.php3

 

MLX prend en charge les vues aussi bien. Utiliser ensemble [vid] =-(lang code) mlx-(code de lang 1)-…-(mode)
_ #MLX_LANG Alias
Lorsque vous utilisez langue défaillant c’est pas utile. Il permet d’imprimer le courant désiré ou langue dans une vue par défaut. C’est je l’espère utile pour créer des menus de langue, affichage de messages comme « actuellement il n’est pas une traduction de cet article, afin que la version originale s’affiche ». Jeter un oeil à la démo en MLX captures d’écran pour ce fonctionnement.

FAQ
  1. Q: Comment puis-je MLX-alise une tranche ?
R: suivez les étapes décrites dans l’exemple étape par étape, mais passer la création de la tranche de contenu (étape 5). Assurez-vous de définir la tranche de contrôle MLX comme le MLX : langue contrôle tranche dans la tranche vous voulez MLX-alise et que vous avez un champ de type lang_code… dans ce. À MLX-alise un élément vous devez le modifier dans le gestionnaire de l’élément. Cela signifie que vous cliquez sur le titre et la presse le bouton de mise à jour. Cliquez de nouveau sur le titre et MLX est prêt.

Bugs & limites & TODOS
  • Peut-être ajouter à la vue de texte intégral aussi dans slice.php3
  • Essai, test, tests

Crédits
Grand merci à Marek Tichy pour discuter et aider à mettre en œuvre car je ne savais rien sur Action Apps ? code quand j’ai commencé