Andrew Feenberg

Original: http://www.sfu.ca/~andrewf/

 

Chaire de recherche du Canada en philosophie de la technologie
Ecole de Communication, Université Simon Fraser
Téléphone: +1-778-782-5169 Courriel: Feenberg à sfu point ca

Andrew Feenberg est Chaire de recherche du Canada en philosophie de la technologie à l’école de la communication, Université Simon Fraser, où il dirige la communication orale et écrite et de la technologie de laboratoire. Il a également enseigné pendant de nombreuses années au Département de philosophie de l’Université d’État de San Diego, et à l’Université Duke, l’Université d’Etat de New York à Buffalo, les universités de Californie, San Diego et Irvine, de la Sorbonne, l’Université de Paris-Dauphine , l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, et l’Université de Tokyo et l’Université de Brasilia. Directeur de Programme Dr Feenberg est au Collège Internationale de Philosophie pour la période 2013-2019.

Il est l’auteur de Lukacs, Marx et les sources de la théorie critique (Rowman and Littlefield, 1981; Oxford University Press, 1986), la théorie critique de la technologie (Oxford University Press, 1991), Alternative Modernité (University of California Press, 1995) , et de la technologie de questionnement (Routledge, 1999). Une deuxième édition de la Théorie critique de la technologie est apparue avec Oxford en 2002 sous le titre Transformer la technologie. Heidegger et Marcuse: La catastrophe et de la Rédemption de l’histoire sont apparus en 2005 avec Routledge. Entre raison et l’expérience: Essays in technologie et la modernité sont apparus avec le MIT Press en 2010 Verso publiera La philosophie de la praxis:.. Marx, Lukacs et l’école de Francfort en Août 2014 Traductions de plusieurs de ces livres sont disponibles. Dr Feenberg est également co-rédacteur en chef de Marcuse: la théorie critique et la promesse de l’utopie (Bergin et Garvey Press, 1987), de la technologie et la politique de la connaissance (Indiana University Press, 1995), la modernité et de la technologie (MIT Press, 2003) , la Communauté à l’ère numérique (Rowman and Littlefield, 2004) et (Re) inventer l’Internet (2012). Son livre co-écrit sur les événements français de mai 1968 est apparu en 2001 avec SUNY Press sous le titre Quand la poésie Ligné les rues. Il a également créé les événements de mai Archive constitués de documents numérisés à partir des événements de la bibliothèque de l’Université Simon Fraser. Avec William Leiss, Feenberg a édité une collection intitulée The Essential Marcuse publié par Beacon Press. Un livre sur la philosophie de Feenberg de la technologie intitulé La démocratisation de la technologie, est apparu en 2006. Pour en savoir plus sur ces publications, voir https://www.amazon.com/author/andrewfeenberg

En plus de son travail sur la théorie critique et la philosophie de la technologie, le Dr Feenberg a publié sur le philosophe japonais Nishida Kitaro. Il est également reconnu comme un innovateur début dans le domaine de l’éducation en ligne, un domaine qu’il a contribué à créer en 1982. Il a dirigé le projet TextWeaver sur l’amélioration de logiciels pour les forums de discussion en ligne grâce à une subvention du Fonds pour l’amélioration de l’éducation post-secondaire du ministère de l’Éducation des États-Unis. Pour la dernière version Web de ce logiciel, voir http://webmarginalia.net/. Son prochain livre, La philosophie de la praxis: Marx, Lukács et l’école de Francfort, sera publié par Verso Press en 2014.